Vos os peuvent-ils vous jouer des tours?

C’est inquiétant, mais vrai : à mesure que vous vieillissez, votre corps peut se retourner contre vous. Des activités de tous les jours, comme transporter les sacs d’épicerie ou une simple chute, peuvent entraîner une fracture du poignet ou de la cheville. Peu importe si la blessure semble mineure, vous ne pouvez plus tout simplement vous relever et reprendre vos activités comme si de rien n’était. Une fracture causée par de tels incidents pourrait être un signe d’ostéoporose.

En vieillissant, vos risques d’ostéoporose, une maladie qui cause l’affaiblissement des os, augmentent. Bien que cette maladie touche surtout les femmes ménopausées et les hommes de plus de 65 ans, elle peut survenir plus tôt. Les autres facteurs de risque de la maladie incluent : des antécédents de tabagisme, de consommation d’alcool, des antécédents familiaux de fractures et la prise de médicaments liés à la perte osseuse.

Pour les personnes atteintes d’ostéoporose, les blessures osseuses ne causent pas seulement des problèmes de nature squelettique. Elles peuvent avoir des incidences beaucoup plus graves sur leur santé. Quand vous recevez un diagnostic d’ostéoporose, vous devez tenir compte d’un détail important : vos os ne vous supporteront plus comme ils le faisaient auparavant.

Petite fracture, grosses conséquences 

L’ostéoporose peut entraîner une sérieuse fracture des vertèbres du simple fait de sortir du lit, ou une fracture de la hanche suite à une chute dans les escaliers. Ces deux parties du corps sont essentielles à vos activités et mouvements quotidiens. Selon Ostéoporose Canada, 28 pour cent des femmes et 37 pour cent des hommes qui subissent une fracture de la hanche causée par l’ostéoporose décèdent au cours de l’année suivante.

Pour les personnes qui ont des os fragiles, même s’ils se remettent d’une fracture et retournent à la maison, elles ne sont pas pour autant sorties du bois. Environ 20 pour cent de ceux qui subissent une fracture vertébrale attribuable à l’ostéoporose en subiront une deuxième au cours de l’année suivante. Qui plus est, selon une étude, les personnes ayant subi une fracture due à l’ostéoporose étaient beaucoup plus susceptibles de décéder au cours des cinq années suivant la fracture en question.

Je suis convaincu : l’ostéoporose est inquiétante. Que dois-je faire maintenant?

Une personne atteinte d’ostéoporose n’a pas besoin de tomber pour subir une fracture. Il peut suffire de se heurter durement à un meuble ou de soulever un sac d’épicerie. Bien qu’un poignet cassé ne soit pas aussi débilitant qu’une fracture de la hanche, il peut nuire à vos activités quotidiennes, comme faire les repas ou la vaisselle, vous habiller ou vous brosser les cheveux.

Bref, l’ostéoporose est une maladie chronique qui exige un traitement chronique.

À l’instar de tous les médicaments, ceux qui servent à traiter l’ostéoporose s’accompagnent à la fois d’avantages et de risques, que vous devriez toujours évaluer avant de commencer un traitement. Consultez votre médecin pour obtenir de l’information et déterminer si des médicaments pour l’ostéoporose vous conviendraient.

Vous désirez savoir si vous êtes à risque de fracture? Parlez à votre médecin de la possibilité d’obtenir une évaluation du risque de fractures sur 10 ans.

Rappelez-vous que vos os ne vous causent pas du tort intentionnellement, mais sans les soins et le traitement appropriés, ils ne pourront pas faire autrement. Cliquez ici afin de savoir si vous êtes à risque d’avoir l’ostéoporose.

Après avoir lu cet article, êtes-vous plus susceptible de parler à votre médecin de l’ostéoporose?

Inscription aux alertes électroniques