L'infolettre du Biotechnologue

Inscrivez-vous afin de recevoir les dernières nouvelles sur la science, l'innovation et l'avenir des médicaments.

Abonnez-vous

Retour à la normale? Faisons d’abord place à la santé des os

Qui ne souhaite pas reprendre une vie normale? La pandémie de COVID-19 a perturbé et freiné bien des choses. Maintenant, nous avons tous hâte de remettre en branle les activités interrompues, comme les voyages, les loisirs récréatifs et les rassemblements familiaux, pour n’en nommer que quelques-unes.

Les rendez-vous chez le médecin ne figurent peut-être pas très haut dans votre liste de priorités post-pandémie, mais ils devraient le faire. C’est important de parler de la santé des os et de la prévention de l’ostéoporose, étant donné que des os en santé font partie intégrante d’une vie saine et agréable.

Avez-vous raté des rendez-vous chez le médecin? 

Pour de nombreux Canadiens, les rendez-vous chez le médecin ont été interrompus, annulés ou reportés pendant la pandémie. Selon certaines études, nous n’avons pas, généralement, consulté les médecins aussi souvent, même de façon virtuelle.

Cela est inquiétant pour de nombreuses raisons, dont la possibilité que de nombreuses personnes n’aient pas pu avoir des conversations importantes avec leur médecin et d’autres fournisseurs de soins au sujet de la santé de leurs os et de la prévention de l’ostéoporose.

Selon votre âge et votre état de santé, ces conversations auraient pu porter sur les façons de prévenir l’ostéoporose ou sur la nécessité d’évaluer vos risques de subir une fracture de fragilisation. Par exemple, une étude universitaire a signalé une chute importante du nombre de fois où les gens avaient accédé au test FRAX en ligne pendant la pandémie (cet outil vise à évaluer les risques de fractures de fragilisation — poursuivez votre lecture pour en savoir plus.) Les Canadiens y ont accédé 45 pour cent moins souvent en avril qu’en février, avant le début de la pandémie.

Évaluation de votre risque de fracture de fragilisation

Les lignes directrices d’Ostéoporose Canada visent à déterminer les personnes qui sont à risque de subir des fractures de fragilisation, qui peuvent avoir des conséquences catastrophiques (voire fatales).

Et, comme elles peuvent réduire votre mobilité et votre indépendance, ces fractures pourraient réellement contrecarrer vos plans post-pandémie — que vous songiez à voyager, à mener une vie plus active ou à prendre dans vos bras les tout-petits que vous aimez tant.

Pour toutes ces raisons, c’est important de prendre contact avec votre médecin pour entamer ou poursuivre des conversations au sujet de la santé de vos os et de la prévention de l’ostéoporose. L’image infographique ci-dessous renferme des renseignements qui vous aideront à mieux comprendre ce à quoi vous attendre avant d’aller chez le médecin.

Image : Évaluer la santé osseuse selon l’âge (ex.: 50 ans + FRAX; parler au médecin - tout âge)

Évaluation du risque d’ostéoporose : FRAX, CAROC et DMO 

Votre médecin vous expliquera le processus lié à l’évaluation de votre risque de fracture de fragilisation, ce qui consistera sans doute à utiliser l’un ou plusieurs des outils suivants.

Densité minérale osseuse (DMO) :

Cette évaluation est effectuée à l’aide d’un dispositif d’imagerie à rayons X qui mesure la solidité de vos os. Aussi appelée absorptiométrie à rayons X (DEXA), cette évaluation exige habituellement de cinq à 20 minutes. Quand vous obtenez vos résultats, votre médecin peut les inclure dans le calcul des évaluations CAROC ou FRAX.

CAROC 

CAROC est un outil d’évaluation simple qui repose sur un questionnaire et qui utilise votre âge, votre sexe, la DMO de vos hanches, vos antécédents de fractures de fragilisation et votre utilisation de stéroïdes pour déterminer votre risque de fracture sur une période de 10 ans. Bien que CAROC soit moins détaillé que FRAX, les résultats ont tendance à être comparables pour la majorité des gens, indépendamment de l’outil utilisé. Même s’il est moins complet, CAROC est convivial et permet d’évaluer les principaux facteurs de risque.

FRAX 

Le calculateur FRAX est comparable à l’outil CAROC, car il évalue aussi le risque de fracture de fragilisation sur 10 ans. Contrairement à CAROC, toutefois, il exige un accès en ligne. Bien que les résultats de la DMO puissent être pris en compte pour procéder à l’évaluation FRAX, ils ne sont pas requis.

Or, vous devez prendre un rendez-vous pour savoir quels outils d’évaluation et quelles activités votre médecin pourrait recommander pour votre propre santé osseuse ou la prévention de l’ostéoporose. Alors, faites-le dès aujourd’hui — et faites de nouveau place à la santé de vos os!

Après avoir lu cet article, êtes-vous plus susceptible de parler à votre médecin de la santé des os?