Myélome multiple : le parcours des patients

Chaque jour, huit Canadiens reçoivent un diagnostic de myélome multiple, cancer des plasmocytes, qui se trouvent dans la moelle osseuse. Bien que cette maladie soit actuellement incurable, il y a maintenant un vaste éventail d’options de traitement novatrices qui permettent aux patients de mener leur vie après un diagnostic — et les perspectives continuent de s’améliorer.

Le myélome multiple survient lorsque l’ADN des plasmocytes— cellules qui produisent des anticorps pour combattre les maladies— est endommagé et cause la multiplication incontrôlée des cellules. La prolifération des cellules myélomateuses dans la moelle osseuse entrave la production de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes sanguines, et peut se répercuter sur plusieurs systèmes et parties du corps.

Une démarche continue   

Le parcours de chaque personne atteinte de myélome multiple est unique. Pour bon nombre d’entre elles, il consiste dans l’apparition des symptômes de la maladie, les consultations avec les médecins et une batterie de tests, menant éventuellement au diagnostic et au pronostic. Après cela, les médecins évaluent les résultats des tests et oeuvrent auprès du patient pour trouver les options de traitement les mieux adaptées à son myélome.

Pour certains patients, la première série de traitements s’avère efficace. D’autres doivent essayer de nombreuses options différentes avant d’en trouver un auquel leur myélome réagit.

Le myélome est un cancer récurrent-rémittent, c’est-à-dire qu’il alterne entre des périodes où les symptômes ou complications doivent être traités et un état stable, appelé « rémission, qui n’exige aucun traitement. La durée des périodes de rémission peut varier radicalement d’un patient à l’autre.

Si le myélome récidive ou redevient actif auprès une période de traitement, on dit que le patient fait une « rechute » . Dans ce cas, il consulte généralement ses fournisseurs de soins de santé pour trouver d’autres traitements. Il y a des traitements spécialement conçus pour le myélome récidivant.

Certaines personnes atteintes de myélomes multiples traversent ce cycle récurrent-rémittent plusieurs fois.

Bien que le myélome multiple soit une maladie grave qui est actuellement incurable, de nombreux progrès ont été réalisés pour traiter la maladie pendant des périodes de plus en plus longues. Consultez avec vos fournisseurs de soins de santé pour trouver des options de traitement susceptibles de vous aider à gérer la maladie.

Après avoir lu cet article, êtes-vous plus susceptible de parler à votre médecin de votre parcours avec le myélome multiple?

Inscription aux alertes électroniques