L’ostéoporose peut être mortelle. Êtes-vous à risque? [QUESTIONNAIRE]

L’ostéoporose est très sournoise. Dans l’absence d’une méthode permettant d’examiner vos os, comme celles qui existent pour d’autres maladies ou parties du corps, ceux-ci pourraient se détériorer graduellement sur de nombreuses années sans l’apparition de signes précurseurs.

Cela tient au fait que les os ont tendance à s’affaiblir avec l’âge, accroissant de ce fait le risque de fractures. Les femmes de plus de 50 ans et les hommes de plus de 65 ans sont plus vulnérables aux fractures causées par l’ostéoporose, maladie qui rend les os plus poreux et, par conséquent, plus fragiles.

L’ostéoporose cause au-delà de 80 pour cent de toutes les fractures subies par les personnes de plus de 50 ans. En fait, un tiers des personnes qui sont victimes d’une fracture à la hanche en subissent une autre moins d’un an plus tard et une personne sur deux la fracture de nouveau dans les cinq années suivantes. Qui plus est, les fractures à un âge avancé peuvent être mortelles. Plus d’un quart des femmes et un tiers des hommes qui subissent une fracture à la hanche décèdent au cours de l’année suivante.

C’est difficile d’exagérer à quel point une personne atteinte d’ostéoporose peut être fragile. Le fait simple de se heurter à un objet, de se pencher pour prendre les sacs d’épicerie ou même d’éternuer peut causer une fracture. Les fractures ostéoporotiques ont tendance à affecter les hanches, la colonne vertébrale et les poignets, mais elles peuvent aussi toucher d’autres parties du corps. Comme vous le savez déjà, ces fractures peuvent être mortelles.

Êtes-vous à risque de fracture? Répondez à ce questionnaire pour en savoir plus.

Après avoir lu cet article, êtes-vous plus susceptible de parler à votre médecin de vos risques d’ostéoporose?

Inscription aux alertes électroniques