La polyarthrite rhumatoïde pourrait-elle vous dérober votre indépendance?

Imaginez que vous vous réveillez le matin aussi fatigué que la veille. Vous essayez de sortir du lit, mais vous avez de la difficulté à vous lever en raison de vos raideurs et douleurs articulaires. Quand vous réussissez finalement à entamer votre journée, vous êtes accablé de douleurs qui réduisent considérablement votre qualité de vie.

Ce scénario n’est pas imaginaire : c’est la réalité quotidienne des 300 000 Canadiens qui souffrent de polyarthrite rhumatoïde. Heureusement, bon nombre de ces personnes peuvent gérer leurs symptômes en consultant leurs médecins pour trouver un traitement efficace et y rester fidèles. Ceux qui ne le font pas pourraient souffrir de douleurs qui les empêchent presque entièrement de fonctionner sans aide.

La polyarthrite rhumatoïde devrait-elle mettre votre autonomie en danger? Poursuivez votre lecture pour voir comment ce trouble débilitant peut entraver votre indépendance.

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde?

Généralement caractérisée par la douleur et la rigidité des mains, des poignets et des genoux, la polyarthrite rhumatoïde est une maladie chronique qui survient lorsque le système immunitaire d’une personne se retourne contre ses articulations. Cela entraîne l’inflammation des parois des articulations et endommage les tissus avoisinants. Les signes précurseurs se manifestent souvent des deux côtés du corps en même temps et incluent la douleur, la rigidité et l’enflement potentiel des articulations touchées. Le développement d’un plan de traitement avec les médecins et son respect sont les façons les plus faciles de combattre ces problèmes.

Bien que les causes de la polyarthrite rhumatoïde demeurent inconnues, plusieurs facteurs peuvent accroître les risques de la développer. Les femmes sont jusqu’à trois fois plus susceptibles de subir cette maladie, et les adultes reçoivent le plus couramment leur diagnostic dans la soixantaine. L’usage du tabac, l’obésité et d’autres facteurs environnementaux accroissent aussi les risques de développer cette maladie.

Comment peut-elle limiter votre indépendance?

Non seulement les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde peuvent être alarmants, mais ils rendent aussi les patients dépendants d’autres personnes. Les personnes touchées par cette maladie courent un plus grand risque de chômage, ce qui réduit leur capacité de subvenir à leurs propres besoins. La polyarthrite rhumatoïde peut aussi nuire considérablement à la mobilité des patients, déformant leurs articulations et les dérobant potentiellement de toutes leurs fonctions. Les patients courent aussi un risque accru de développer d’autres problèmes de santé, comme des maladies cardiaques, le diabète, l’amincissement des os et l’ostéoporose.

Dans certains cas, les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde sont entièrement dépendants de leurs proches pour les tâches les plus élémentaires, comme s’habiller, faire à manger et boucler leur ceinture de sécurité. Le développement et le maintien d’un plan de traitement efficace en compagnie de votre médecin sont les meilleures façons de conserver le contrôle de votre indépendance.

Il y a de l’espoir

Heureusement, il y a des façons d’éviter que la polyarthrite rhumatoïde vous dérobe votre indépendance. La première étape consiste à consulter un spécialiste de la santé au sujet de vos risques. Collaborez avec votre médecin pour trouver le plan de traitement qui vous convient et assurez-vous d’y rester fidèle.

Après avoir lu cet article, êtes-vous plus susceptible de parler à votre médecin pour trouver le bon plan de traitement pour la polyarthrite rhumatoïde et y rester fidèle?

Inscription aux alertes électroniques