Évitez que vos rêves de retraite s’effondrent : évaluez dès maintenant la santé de vos os

Selon les experts financiers, ce n’est jamais trop tôt pour commencer à épargner en vue de la retraite. De nombreux Canadiens suivent ces conseils à la lettre, cotisant rigoureusement à leur REER, CELI et autres placements. Leur objectif : vivre un jour une retraite confortable et avoir la flexibilité de faire des voyages, de passer du temps en famille, de découvrir de nouveaux passe-temps, de faire du bénévolat ou de mener un rythme de vie différent.

Après avoir épargné diligemment pendant de nombreuses décennies, ces personnes peuvent enfin quitter le travail pour la dernière fois et commencer à récolter les fruits de leur travail ardu en profitant pleinement de la retraite.

Or, qu’arriverait-il si vous n’aviez pas investi dans la santé de vos os autant que dans vos REER? Tous ces efforts pourraient s’envoler en poussières.

En réalité, seulement 44 pour cent des gens qui sont libérés de l’hôpital après une fracture de la hanche retournent un jour chez eux. Imaginez avoir consacré une carrière à la préparation d’une retraite active pour voir les plans que vous avez soigneusement établis être ravagés par des os fragiles causés par une ostéoporose non-diagnostiquée ou non-traitée.

Comme pour l’épargne-retraite, vous pouvez investir dans la santé de vos os; il suffit d’un peu de planification et de prévoyance. Répondez à ce questionnaire pour déterminer si vous êtes à risque. Parlez à votre médecin pour obtenir une évaluation de votre risque de fracture sur 10 ans. Commencez à vous préparer dès aujourd’hui pour la retraite – en gérant tant vos finances que votre santé.

Après avoir lu cet article et regardé cette vidéo, êtes-vous plus susceptible de parler à votre médecin pour obtenir une évaluation de votre risque de fracture sur 10 ans?

Inscription aux alertes électroniques