Connaissez-vous bien l’ostéoporose?

Peu de personnes sont au courant des conséquences réelles de l’ostéoporose et, pourtant, bon nombre d’entre elles subiront cette maladie à un moment donné pendant leur vie. Liée à un amenuisement de la densité de la masse osseuse pouvant causer une fracture, celle-ci touche environ deux millions de Canadiens à l’heure actuelle. C’est une maladie chronique qui est difficile à dépister et dont les conséquences peuvent être catastrophiques : 28 pour cent des femmes et 37 pour cent des hommes décèdent moins d’un an après avoir souffert une fracture ostéoporotique de la hanche.

Alors, comment éviter cette maladie grave et continuer de mener une vie saine et heureuse? La première étape consiste à parler à votre médecin pour obtenir une évaluation de votre risque de fracture sur 10 ans. Mais, avant de le faire, répondez à ce questionnaire. Il vous aidera à vous familiariser davantage avec l’ostéoporose et réfutera certaines des idées fausses à son sujet.

Vrai ou faux : La perte osseuse est un aspect normal du vieillissement. 

Vrai. La masse osseuse des femmes atteint généralement son paroxysme vers l’âge de 20 ans, alors que pour les hommes, c’est à l’âge de 25 ans. Les membres de ces deux groupes d’âge commencent à subir des pertes osseuses dès la trentaine. S’ils ne veillent pas à la santé de leurs os, ceux-ci peuvent s’user, les exposant à des fractures ostéoporotiques.

Vrai ou faux : Les hommes sont vulnérables à l’ostéoporose.

Vrai. Bien que les hommes soient moins susceptibles d’en souffrir, au moins un homme sur cinq subira une fracture causée par cette maladie.

Vrai ou faux : Il n’y a aucun lien entre la perte de taille et l’ostéoporose.

Faux. Une perte de taille soudaine de plus de deux centimètres est susceptible d’indiquer une fracture des os de la colonne vertébrale due à l’ostéoporose. Les personnes de plus de 50 ans devraient surveiller leur taille de près et parler à leur professionnel de la santé s’ils constatent un changement important.

Vrai ou faux : Les antécédents familiaux sont sans pertinence lors d’une évaluation du risque d’ostéoporose. 

Faux. L’ostéoporose qui touche les ascendants au premier degré, particulièrement les fractures aux hanches subies par les parents, peut être un facteur déterminant de vos risques.

Vrai ou faux : Les autres médicaments peuvent avoir des effets néfastes sur la santé des os.

Vrai. Les effets secondaires de certains médicaments ont des incidences sur la santé des os. N’oubliez pas de mentionner vos médicaments actuels à votre médecin au moment de lui parler de l’ostéoporose.

Après avoir lu cet article, êtes-vous plus susceptible de parler à votre médecin pour obtenir une évaluation de votre risque de fracture sur 10 ans?

Inscription aux alertes électroniques