Comprendre le myélome multiple

Les plasmocytes du corps sont très puissants. Ils font partie d’un réseau robuste de tissus flexibles contenus dans la moelle osseuse qui protègent notre système immunitaire. L’ADN des plasmocytes peut devenir anormal. Cette mutation peut provoquer la multiplication incontrôlée des cellules et causer une type de cancer appelé myélome multiple.

Actuellement, le myélome multiple est incurable. Toutefois, de nombreux traitements peuvent contribuer à gérer cette maladie. Grâce à eux, un nombre croissants de personnes qui en sont atteintes peuvent vivre pendant dix ans ou plus après leur diagnostic.

Que vous ou un proche souffriez de cette maladie, il  est important de comprendre le myélome multiple avant d’entreprendre un parcours de traitement.

Formation du myélome multiple

Le myélome multiple est un cancer des cellules plasmatiques, qui se trouvent surtout dans la moelle osseuse  – tissu mou et spongieux qu’on retrouve à l’intérieur des os et où les cellules sanguines sont produites. Les plasmocytes normaux créent des anticorps, soit des protéines spéciales que le corps utilise pour combattre les infections et se protéger contre des envahisseurs étrangers nuisibles.

Comme de nombreux cancers, le myélome multiple débute quand une cellule saine subit une mutation. Dans les cellules saines, si l’ADN est endommagé, la cellule peut se réparer elle-même. Toutefois, les mutations de l’ADN empêchent parfois ces réparations, ce qui donne naissance à une cellule anormale qui se multiplie.

À mesure que les cellules myélomateuses se prolifèrent, elles remplacent les cellules saines dans la moelle osseuse. Normalement, les plasmocytes comptent pour 2 à 3 % de la moelle osseuse; chez les personnes atteintes de myélome multiple, les plasmocytes anormaux peuvent en représenter au moins 10 %.

À mesure que les cellules anormales se prolifèrent, elles produisent des concentrations supérieures de produits chimiques et de protéines qui peuvent avoir d’autres effets sur le corps. Ces protéines, par exemple, peuvent causer l’amincissement et l’endommagement des os et exercer des pressions sur les reins.

Les traitements du myélome multiple sont conçus pour perturber la prolifération et la multiplication des cellules myélomateuses. Malgré tout, cette maladie demeure incurable. Pendant leur protocole de traitement, des nombreux patients font des rechutes et doivent subir des traitements différents pour gérer la maladie. Et ce sont ces nouveaux traitements et ces innovations qui aident les patients à vivre plus longtemps. Par exemple, il y a des médicaments spécialement conçus pour les personnes atteintes de myélome récidivant.

Parlez à votre médecin des traitements susceptibles de vous convenir.

Après avoir lu cet article, vous sentez-vous mieux renseigné pour parler à votre médecin du myélome multiple et de sa gestion?

Inscription aux alertes électroniques